61n5lUWtiWLSouvenez-vous en: il y a des mois, je vous ai présenté Animalium, suivi de Botanicum, deux indispensables chez nous, et, à l'époque, je n'avais pas caché mon enthousiasme quant au travail de l'illustratrice Katie Scott ni mon impatience à voir sortir en français la suite de ses très belles parutions, disponibles à l'époque uniquement en langue de Shakespeare. Alors naturellement, dès la parution de cette histoire de la vie, je n'ai pas pu m'empêcher de me ruer dessus, malheureusement, je n'avais pas pris le temps d'en parler. Faute réparée!

Cette fois ce n'est pas vraiment un livre: ceci est en réalité une frise à déplier qui présente les différentes époques géologiques à travers les animaux qui y sont associés, en accord avec les connaissances et théories actuelles: ainsi, au précambrien, l'image N°1 représente un simple brin d'ARN, N°2  le dernier ancêtre commun supposé à toutes les espèces ayant vécu sur Terre, N°3 le premier procaryote et N°4 une cyanobactérie; s'en suivent des organismes de plus en plus complexes, en passant par les dinosaures et jusque Homo habilis. L'autre côté de la frise comporte les descriptifs des époques géologiques et un résumé de ce qui s'y passe. C'est clair, précis et vivant, un peu comme les commentaires que l'on entend dans des émissions qui passionnent nos petits curieux: rien à voir avec le ton sec des manuels scolaires. Je vous laisse en juger:

 

"Entre 299 et 201 millions d'années | Le Permien et le Trias

Les forêts marécageuses des tropiques commençaient à se déssecher et des mousses à spores furent remplacées par les premières plantes porte-graines, à l'instar de la flore à Glossopteris, qui ressemblait beaucoup à nos conifères. Ce type de plantes, les gymnospermes, produisent des graines sur leurs cônes.

Les arthropodes continuèrent à se développer alors que la variabilité climatique augmentait et de véritables insectes apparurent, à l'images des cigales et des coléoptères.

Apparus au Carbonifère, deux groupes d'animaux terrestres dominaient le paysage: les sauropsides et les synapsides.

Les synapsides pourraient être les ancêtres des mammifères actuels, tandis que les sauropsides seraient ceux des reptiles et des oiseaux. [...]

Le principal changement se produisit à la fin de la période avec l'évolution des premers dinosaures. Le Trias se termina comme il avait commencé par une nouvelle extinction de masse, même si les dinosaures survécurent jusque devenir prédominants au Jurassique."

 

J'aime énormement cet ouvrage de grande qualité: on peut s'y plonger, observer, discuter; s'appuyer dessus pour faire des recherches plus poussés; évoquer Darwin et de sa théorie de l'évolution mais aussi les visions religieuses et créationnistes, dériver vers les dinosaures ou la philosophie, s'interroger, s'émerveiller, décalquer, classer...

Je vous laisse découvrir les images de la frise, avec, toujours, les illustrations naturalistes à couper le souffle: brefn vous l'aurez compris, encore une fois je suis conquise!

IMG_0637

IMG_0639

IMG_0640

IMG_0641

 

L'histoire de la vie | L'évolution

Editions National Geographic kids

14,90 euros