Dans notre famille où la musique tient une place importante il y a tout de même un oublié: Monsieur V., 5 ans. Cette année, j'ai bêtement raté les inscriptions à l'éveil musical du conservatoire. Certes, chez nous, il lui serait difficile de n'en rien apprendre: il est capable d'ailleurs de chanter (juste!!) d'un bout à l'autre les morceaux et les études travaillés par ses frères, me demande comment on écrit "Bach" alors qu'il est devant Youtube et est capable de reconnaître Mozart sur un tableau. Mais tout de même, ce n'est pas suffisant. Et puis, il veut apprendre le piano. Et voilà qu'il me demande d'aller au conservatoire...

Bref, il était nécessaire de prendre le problème à bras le corps et lui proposer en urgence quelque chose. Je dois avouer qu'acheter la panoplie classique de tambours et maracas pour l'éveil musical ne me disait absolument rien: nous sommes déjà à plusieurs heures par jour de violons et violoncelle, je ne pouvais pas imposer en plus le vacarme des percussions à mes pauvres oreilles ni à celles des voisins. Et puis, c'est du piano qu'il veut faire, pas des maracas!

 

J'ai donc beaucoup cherché, et la seule méthode pour les petits qui me paraissait digne d'intérêt était celle du Tout petit conservatoire. Malheureusement, je n'avais jamais eu l'occasion d'avoir un de ces cahiers entre mes mains, histoire d'évaluer ce que cela vaut en vrai, et c'est ce qui me faisait hésiter à les commander: des belles descriptions, j'en ai déjà lu des tas pour ensuite me retrouver avec des ouvrages ne correspondant pas à mes attentes. Et puis, un peu par hasard (c'est la magie du net!) je me suis retrouvé en contact avec Philippe Kaczmarec, professeur de musique que son expérience en école Montessori a amené à créer cette méthode, qui a généreusement accepté de me l'envoyer afin que je la teste!

Si j'ai tardé à en parler ici ce n'est pas faute d'enthousiasme, mais Adri était en pleine préparation de son contrôle technique et ensuite il y a eu le déménagement avec son cotège de préparatifs et de stress. Je reviens donc tout doucement sur mon blog, entre la préparation des concours et examens de mes violonistes et le déballage des cartons, histoire de rendre justice à ce formidable outil qui mérite d'être davantage connu. En effet, sur les groupes et blogs j'ai pu constater qu'en homeschooling, l'éducation musicale est souvent le parent pauvre de l'instruction: si chacun sait à peu près comment se servir d'un crayon à papier ou d'un pinceau, ce n'est pas le cas en ce qui concerne le solfège. Voici donc des supports qui permettent même au parent le moins calé d'accéder à ce langage et d'y amener sa progéniture. Et puis, ces cahiers peuvent être présentés à l'inspecteur!

 

IMG_4272

 

 

 

 

 La méthode est constituée de plusieurs cahiers que l'on peut utiliser tous en même temps ou séparément. Dès réception du colis, mes deux plus jeunes se sont jetés sur Je colorie la musique; il a fallu expliquer au Mini Violoniste que c'était pour son petit frère... pas facile à admettre pour lui!

 

couv1-je-colorie

 

Un grand succès pour ce cahier de coloriages tout simple, avec du texte explicatif en plus: on y retrouve différents instruments, la valeur des notes, quelque composoteurs avec une petite biographie accessible même aux plus jeunes, des petits jeux...C'est un outil très ludique qui laisse l'enfant s'approprier le vocabulaire et une certaine culture générale sans avoir l'air de travailler, avec, au final, le même genre de connaissances que celles visées par les cours d'éveil musical. Le tout pour seulement 4,50 euros! Le cahier comporte 34 pages mais dure relativement longtemps car pour colorier et lire il faut un peu de temps... En voici un aperçu:

 

IMG_4274

IMG_4275

IMG_4276

 

 

tout-petit-conservatoire-vol1

Pour ce qui est la méthode de solfège à proprement parler, elle est prévue pour des enfants de quatre à six ans et s'inspire beaucoup des cahiers destinés aux enfants de même âge pour apprendre à lire et à compter: ici, Aglaé la clé de sol nous suivra tout au long du cahier, il y a des exercices d'écriture (pas facile à écrire, la clé de sol!), des autocollants, des questions récapitulatives pour voir si l'enfant a tout compris et retenu, mais aussi des jeux comme "chercher les différences" ou "relier ce qui est de la même taille", des lignes à compléter... mais dont les images reprennent encore et toujours les sujets abordés, ainsi l'enfant a vraiment le temps d'assimiler les notions par le jeu et s'approprier le vocabulaire. En fait, cette façon de faire est tellement simple et évidente qu'elle en est géniale, si bien que l'on pourrait se demander pourquoi personne n'y a pensé plus tôt!  Ici, nous n'avons essayé pour le moment que le premier volume mais déjà Monsieur V. y a bien avancé et, plus surprenant, accepte volontiers le genre de travail qu'il rechigne à faire dans des cahiers "obligatoires". Motivation, quand tu nous tiens! :)

Ce premeir volume donc, au prix de 11,90 euros, est consacré essentiellement à la clé de sol, aux différentes valeurs existantes des notes (pas encore leur rapport des unes avec les autres ni leur place sur la portée, uniquement la valeur et la notation: blanche, noire, croche, double croche etc), ainsi que la découverte de quelque instruments. Il n'y a pas vraiment de leçons, l'enfant est libre d'avancer à son rythme et faire autant de pages qu'il veut, dont certaines en autonomie. Je dois avouer que c'est une entrée en la matière à la fois ludique, agréable et efficace car vraiment, il retient! Et en plus de cela, comme tout est expliqué, elle est parfaitement accessible aux parents n'ayant aucune notion de solfège et qui découvriront donc en même temps que leur enfant.

IMG_4279

IMG_4280

IMG_4281

IMG_4282

IMG_4283

IMG_4284

 

Alors, ne sont-elles pas jolies, les clés de sol de Monsieur V.? :)

IMG_4738

 

 

 

methode-de-solfege-2

Dans le volume 2 on retrouve Aglaé la clé de sol, on révise les valeurs des notes. Et puis, les choses sérieuses commencent: l'enfant découvre la portée (ainsi que l'histoire de son invention) et s'attaque aux notes de la gamme: il y a de la lecture, de l'écriture, des autocollants et des jeux... Vers la moitié du cahier commence la lecture rythmique et là c'est le genre de travail que fait encore mon grand alors qu'il suit un cours du milieu du second cycle au conservatoire, c'est dire si les bases solides sont importantes! C'est beaucoup plus dense que le premier volume, les notions abordées sont nombreuses et le vocabulaire se fait plus technique: portée, barre de mesure, lignes, interlignes...  mais on garde l'aspect ludique, coloré et progressif, si bien que cela ne devrait pas poser de problèmes. Et puis, il y a des corrigés pour les parents qui auraient déjà du mal à s'en sortir à ce stade (mais vraiment, cela ne devrait pas arriver car les explications sont claires et... adaptées même à un enfant de quatre ans!).

Ce volume 2 est suivi d'un troisième, que je n'ai pas encore eu entre les mains, mais que je commanderai assurément quand nous y serons!

IMG_4288

IMG_4289

IMG_4290

IMG_4291

IMG_4292

 

 

 

mini-couv-je-colleJe n'ai pas encore testé Je colle la musique (4,90 euros): j'attends pour cela que Monsieur V. soit bien avancé sur la méthode de solfège, histoire qu'il puisse réellement comprendre ce qu'il fait. Il s'agit d'une grande page imprimée à déplier et de feuilles d'autocllants. L'enfant est invité, dans un premier temps, à coller les notes demandées sur la première portée, celles que l'enfant veut sur la seconde. A noter - et on sent là l'expérience montessorienne de l'auteur - que chaque note a une couleur qui lui est propre. Sur le site, vous pouvez également acheter un mélodica (une sorte de petit piano éléctronique) au prix de 33 euros frais de port compris: ainsi, votre enfant peut s'amuser à la fois à composer des petits airs et à les jouer!

 

 

 

 

 

51+VTf5XgULEnfin, et là c'est un coup de coeur absolu - il y a Ma toute petite méthode de piano (15,50 euros). Il se trouve que j'ai quelque maigre expérience en ce qui concerne les premiers cours de cet instrument: Dixans en avait fait entre cinq et six et, comme pour les violonistes, je l'avais alors accompagné à chaque cours. En feuilletant cette méthode donc, je me suis rendu compte qu'elle reprend EXACTEMENT ce que mon fils faisait avec son professeur les premières semaines!! Et que par ailleurs, pour ce travail de découverte de l'instrument il n'y a pas vraiment besoin d'un vrai professeur, on peut très bien démarrer cela comme un jeu. C'est une excellente nouvelle pour tous ceux qui, comme moi, comptent faire débuter leur progéniture en cours particuliers avec un tarif horaire avoisinant les 40 euros: cette découverte préalable permet d'économiser un à deux mois de cours et préparer l'enfant à attaquer un "vrai" travail technique une fois qu'il se retrouve en face du professeur!

Le décompte des doigts (on sent encore une fois la touche montessorienne de l'auteur: l'enfant est invité à dessiner ses mains puis numéroter!), le do central, mais aussi et surtoit la gamme, la lecture des notes, le rythme... en fait, on y retrouve beaucoup de notions abordées dans la méthode de solfège - à réviser, à découvrir ou à faire en parallèle - appliquées concrètement à l'apprentissage de l'instrument. Assez rapidement, on enchaine avec des petits morceaux de quelque notes, des airs à jouer avec les deux mains, des musiques populaires... Assurément, je reviendrai dessus pour vous en reparler plus en détail, en attendant voilà quelque images:

IMG_4299

IMG_4300

IMG_4301

IMG_4302

IMG_4303

 

 

 

Je me languis d'avoir un piano à la maison... maintenant que l'appartement est plus grand et que les voisins acceptent la musique, je crois bien que je vais m'y mettre en parallèle de Monsieur V., au risque de me sentir ridicule face à mes enfants. Mais après tout, il n'y a pas d'âge pour apprendre, n'est-ce pas? :)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer