Voici de bien jolis cahiers d'autocolants qui nous ont été offerts par Usborne et que mes ouistitis de Sept et Cinqans ont adorés. Cette fois, il y en avait deux de thèmes proches: chacun a eu le sien et nous avons évité tout drame. Et puis, Septans a été tellement fier dans son rôle de grand frère qui lit les textes à Monsieur V.! Quant à moi, j'ai pu préparer le repas sans être sollicitée à tout va, avec mes ouistitis installés sur la tabe de la cuisine, dans le calme et la joie d'un riche moment partagé ensemble où je n'ai pas eu à intervenir pour expliquer quoi que ce soit et encore moins pour résoudre des conflits!..

IMG_4210

 

De ces deux cahiers, j'ai préféré donner Les villes du monde à Septans et Venise à Cinqans, car bien que les deux appartiennent à la même série, sont faits sur le même principe et destinés à la même tranche d'âge (à partir de 6 ans, d'après le site de l'éditeur), la démarche est, pour moi, différente: pour le premier il est indispensable que l'enfant sache lire si on veut qu'il puisse le faire en autonomie: il découvre des mouvements célèbres à placer dans diverses villes du monde à des endroits prévus à cet effet, alors que le second laisse plus de liberté: certes, il y a des textes de présentation et un plan de Venise à la fin, mais la plupart d'autocollants n'ont pas d'emplacement prédéfini et laissent l'enfant libre de créer ses propres scènes. Voici donc une présentation détaillée de chacun des deux:

61Z5rsdaJcL

 

Ne nous y trompons pas: sous ses airs ludiques, Les villes du monde est un outil éducatif! Parfait pour des enfants curieux mais lecteurs paresseux, il présente pas moins de 15 villes, chacune accompagnée d'une petite description de quelque lignes, avec leurs monuments les plus célèbres (qui sont en fait des autocollants que l'enfant devra placer aux endroits prévus et indiqués... par le nom du monument, justement). Mon fils a énormément aimé ce cahier: à sept ans et demi, il aime encore manipuler les autocollants mais a déjà une culture générale étendue; ce cahier est à mi-chemin entre un jeu et un documentaire, parfait pour se détendre le soir après une journée d'apprentissages tout en faisant de nouvelles découvertes. On apprécie particulièrement la carté à la fin du cahier, qui permet de replacer chaque ville sur son continent, car si mon bonhmme connaissait déjà la plupart d'entre elles, il n'était en revanche pas toujours capable de dire où elles se trouvent!

IMG_4039

IMG_4040

IMG_4041

IMG_4043

IMG_4042

IMG_4213

 

Les villes du monde

Usborne

5,95 euros

 

 

 

Le second cahier est consacré à la ville de Venise en particulier: avec lui, la Place Saint-Marc, les gondoles et le carnaval sont désolrmais familiers pour mon Cinqans!

61D4Yt0h-pL

 

Comme je le disais plus haut, ce cahier laisse plus de place à la créativité que le premier: il n'y a que peu d'emplacements "obligatoires", en revanche il offre une multitude d'autocollants de personnes, de pigeons et de gondoles pour créer ses propres scènes de vie dans la ville: une liberté chère à Monsieur V. qui n'aime pas beaucoup les consignes strictes. Là, il s'est régalé!

IMG_4045

IMG_4046

IMG_4047

IMG_4048

IMG_4226

 

Venise

Usborne

5,95 euros

 

Il est à noter que les deux cahiers peuvent très bien être complémentaires: on peut, par exemple, démarer avec Les villes du monde et laisser l'enfant s'amuser ensuite avec Venise, ou, au contraire, regarder un C'est pas sorcier sur la Sérenissime, faire le cahier Venise, puis aller regarder à plus large échelle dans l'autre cahier. Notez également que l'éditeur propose d'autres titres consacrés à Paris et à Londres. De quoi faire de beaux voyages!

Enregistrer