IMG_8754

Comme j'en ai parlé dans un précédent article, j'ai décidé de réduire le travail sur manuels au strict minimum et privilégier les apprentissages informels en suivant les centres d'intérêt de mes garçons. C'est une expérience intéressante, que tout parent IEF devrait tenter au moins une fois afin de mieux cerner les points forts et les lacunes de sa progéniture!

 

Je constate plusieurs choses, en vrac, en ce qui concerne mes enfants

  • Sans liste de travail et en sachant qu'ils seront libres de faire ce qu'ils veulent il est beaucoup plus facile de les mettre au travail, y compris pour les mathématiques que nous continuons à travailler de façon formelle
  • Neuvans, qui, d'habitude, a beaucoup de mal à lire au point où je me demandais s'il n'était pas dyslexique, a passé plusieurs heures avec des livres - il fait des fiches sur la mythologie nordique. Mieux, lui qui n'arrivait pas à faire un seul exercice de grammaire correctement, réussit à écrire sans fautes sur les fiches en question!
  • Neuvans ne sait pas du tout dessiner, c'est un point que nous allons travailler tout doucement parce que, paradoxalement, il aime ça!
  • Douzeans a fait de lui-même un nouveau chapitre de physique-chimie avec PLUS d'exercices que lorsque le travail est imposé. Il a égaement passé du temps sur son violon, mis de côté ses livres fantasy pour s'attaquer à La révolution française expliquée à ma petite-fille que je lui ai achetée sans trop d'illusions (!) sachant qu'il est très scientifique et n'aime pas du tout l'Histoire, il a également révisé l'anglais et le chinois. Globalement, en un peu plus d'une demi-journée il a fait moins de matières mais plus en profondeur
  • Douzans sait faire des choses HALLUCINANTES avec un logiciel d'architecture. Je savais déjà qu'il aimait la programmation, mais je suis époustouflée par le château médiéval qu'il a crée de toutes pièces, je ne pensais pas du tout qu'il soit aussi fort.
  • Septans a été un peu déboussolé au début et avait du mal à comprendre le concept de travail libre (l'idée est que chacun fasse ce qu'il veut, mais TRAVALLE, personne sauf Presquecinq ne passe sa journée à jouer dans la chambre donc), toutefois il a de lui-même sorti son violon dès le matin, ensuite j'ai du insister pour qu'il se mette à lire et fasse un peu de maths, depuis, il dessine un chateau en perspective depuis près d'une heure sans s'arrêter. Car oui, il a compris la perspective.
  • Globalement, le matin, ils étaient tous un peu perdus fasse à cette liberté qui leur a été offerte et avaient du mal à se lancer, toutefois une fois pris par une activité celle-ci a été beaucoup plus intense (et donc plus profitable) que le travail imposé
  • Neuvans a du mal à aller au fond des choses, il veut aller vite quitte à bacler et ce même quand le sujet l'intéresse, ne prend pas le temps de perfectionner. J'attribue cela au fait que le travail rime avec ennui pour lui depuis des années et ce même en étant en homeschooling et qu'il a le reflexe d'avoir hâte d'en finir... nous allons donc corriger ce point petit à petit.
  • Tous sont plus calmes passé l'agitation du début, mais ont du mal avec les réflexes élementaires de respect (on ne parle pas à quelqu'un qui est concentré sur le travail, on ne débarque pas en faisant du bruit dans une pièce où quelqu'un lit, on ne coupe pas la parole, etc), je pense qu'en poursuivant sur cette voie ils seront plus posés et ce problème se réglera de lui-même
  • Presquecinq connaît très bien les règles du jeu d'échecs et arrive à jouer une partie!
  • Globalement, ils perdent beaucoup de temps à tourner, à chercher les affaires, à suivre tout ce que les autres disent ou font et la concentration est à améliorer, mais c'était déjà ainsi avec le travail formel le stress en plus, mais quand je vois la vitesse à laquelle Douzeans se jette sur l'ordinateur pour modéliser son chateau je me dis qu'on pourrait peut-être y arriver d'ici quelque temps...

 

Voilà pour cette matinée, si je ne suis pas encore certaine sur ce que cela va donner pour les matières et points exigeant une certaine rigueur je suis néanmoins plutôt satisfaite du résultat. Autre point important: je suis moi-même beaucoup plus calme et ai davantage de plaisir à être avec eux car, passé le démarrage un peu difficile, je n'ai plus eu aujourd'hui à pousser qui que ce soit à faire quoi que ce soit; je propose, je suggère et...pour l'essentiel ils ont accepté sans problème de faire ce que je leur ai proposé!