IMG_1577

Tout prof de musique vous le dira: quand un enfant joue un instrument il est important de l'emmener aux concerts. Et surtout, écouter la musique en live n'a strictement rien à voir avec les enregistrements: le numérique applatit le son qui perd de sa puissance et splendeur, quand à l''interpêtation vivante, l'ambiance, la version toujours unique des musiciens en chair et en os, je crois qu'il n'est même pas nécessaire de débattre là-dessus. Cependant, je n'ai pas les moyens de nous offrir des soirées à l'Opéra.

 Ainsi, je suis toujours à l'affut de ces petites affiches que collent partout en ville des musiciens de passage: souvent, c'est joué dans des églises avec leur atmosphère si particulière, les tarifs sont raisonnables (c'est mêmes souvent gratuit pour les enfants), les oeuvres jouées sont généralement très connues au moins pour la moitié d'entre elles, ce qui rend ces concerts très accessibles même aux profanes comme moi et, à fortiori, comme mes enfants,

 

Vendredi dernier donc nous sommes allés écouter Berliner Camerata, un orchestre de chambre berlinois, qui passe chez nous chaque année et que nous sommes déjà allés écouter il y a trois ans.

Au programme: un concerto pour violon de Mozart, un concerto pour violoncelle de Saint-Saëns, Souvenir de Florence de Tchaïkovsky (une découverte pour moi, un énorme coup de coeur pour toute la deuxième partie), l'incontournable Eté de Vivaldi (que Septans avait attendu avec impatience.. avant de sombrer dans le sommeil dès la dernière note jouée) et, pour finir, un Ave Maria de Bach/Gounod dont mon "grand" a joué une interprétation à un gala de patinage l'an passé. Une majorité d'oeuvres que nous connaissions donc, avec le plaisir d'en découvrir de nouvelles.

J'ai été très touchée par mon petit violoniste qui vient d'avoir sept ans, que j'ai vu fixer la soliste et à qui j'ai demandé s'il saura jouer comme elle un jour: "Non, je ne crois pas" me répondit-il avec un grand soupir :)

 

Naturellement, nous compléterons cette sortie par l'écoute, à la maison, de morceaux découverts et la lecture des biographies des compositeurs (ils connaissent déjà relativement bien Mozart et Vivaldi, connaissent quelques oeuvres de Tchaïkovsky, en particulier Casse-Noisette visionné l'hiver dernier sur Youtube et le Lac des cygnes que nous sommes allés voir avec mon grand il y a trois ans, nous poursuivrons donc avec la découverte de Saint-Saëns). Pour ma part, je me suis lancée dans la lecture de la biograhie de Vivaldi, par Sylvie Mamy, cela me permettera de leur raconter des faits intéressants sur le compositeur, sa ville et son époque au fil des autres découvertes musicales et guider mon grand qui aime de plus en plus jouer ses oeuvres même si la plupart sont encore au-dessus de son niveau.

9782213637617-T

 

Au fait, saviez-vous ce qu'est un concerto? Et bien c'est une oeuvre généralement composée en trois mouvement (rapide, lent, rapide) où le soliste "dialogue" avec un orchestre qui lui répond  (et oui, même quand on sort écouter la musique le homeschooling n'est jamais loin^^)

 

Voici donc le concerto N°4 pour violon de Mozart que nous avons écouté (personellement j'aime beaucoup le troisième mouvement):

 

.. et le sublime Souvenir de Florence de Tchaïkovsky (joué ici par de véritables pointures)

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer